L'Escale des lettres  

Bonne rentrée à tous!

L'équipe de Lettres du lycée Kessel vous souhaite une bonne rentrée et une bonne année 2016-2017.

Félicitations aux candidats de 1ere qui ont réussi les épreuves anticipées de français.

 

Mme Abdi-Joly

Mme Arsac

Mme Dobransky

Mme Ficara

Mme Gianotti

Mme Laville

M. Adil

M. Le Goff

Benoîte Groult , une grande voix féministe s'éteint

« Mes petites-filles ne savent pas que je suis née avec zéro droit. Que j’ai vu tous mes droits arriver un par un, pendant toute ma vie. » Benoîte Groult, romancière et essayiste.

Journaliste, écrivain, féministe, Benoîte Groult est morte le 20 juin à Hyères, où elle vivait et écrivait, à l'âge de 96 ans.

Au CDI vous trouverez de B. Groult, Ainsi soit -elle: un exposé sobre et objectif. Un des meilleurs ouvrages sur la question féminine.

La radio France Culture lui rend hommage: http://www.franceculture.fr/litterature/benoite-groult-ainsi-fut-elle

Les fautes d’orthographe diminuent les chances d’être recruté.

Les résultats de ses recherches sont des plus probants : à expérience égale, un CV présentant des fautes a trois fois plus de chances d’être écarté qu’un CV à l’orthographe impeccable.

Et il n’y a pas que le CV ou la lettre de motivation qui sont passés au crible. Selon une enquête menée par RégionsJob en 2013, sur les 60 % de recruteurs qui étudient les profils des candidats sur les réseaux sociaux, 71 % repartent avec un a priori négatif face à des fautes...
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/campus/article/2016/05/27/vos-fautes-d-orthographe-divisent-par-trois-vos-chances-d-etre-recrute_4927955_4401467.html#h3PfJLdY56j5jvT6.99

Disparition du photographe malien Malick Sidibé

"

C’était le chroniqueur de la jeunesse du tout-Bamako des années 1960-70. Le photographe malien Malick Sidibé s’est éteint à Bamako le 14 avril à l’âge de 80 ans.

En 2003, le « trésor national » malien reçoit le prestigieux prix international de la photographie Hasselblad, décerné pour la première fois à un photographe africain. Quatre ans plus tard, c’est la consécration, il est récompensé du Lion d’or à la Biennale de Venise.

Pour découvrir cet artiste africain:
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/04/15/disparition-du-photographe-malien-malick-sidibe_4902648_3212.html#msM6j7qdPzF80EdY.99

 

 

Lettre à la jeunesse: "Soyez au service de la vie"

Le site www.deslettres.fr propose des lettres de grands écrivains francophones.

L'Escale des Lettres vous présente celle de l'écrivain malien Hamadou Hampate Bah qui adresse à la "Jeunesse" une belle leçon de vie.

Vous pouvez lire la lettre sur ce lien:

http://www.deslettres.fr/damadou-hampate-ba-jeunesse-soyez-au-service-vie/

 

 En voici quelques extraits:

 

" Certes, qu’il s’agisse des individus, des nations, des races ou des cultures, nous sommes tous différents les uns des autres ; mais nous avons tous quelque chose de semblable aussi, et c’est cela qu’il faut chercher pour pouvoir se reconnaître en l’autre et dialoguer avec lui. Alors nos différences, au lieu de nous séparer, deviendront complémentarité et source d’enrichissement mutuel. (...) Combien ennuyeux et monotone serait un monde uniforme où tous les hommes, calqués sur un même modèle, penseraient et vivraient de la même façon ! N’ayant plus rien à découvrir chez les autres, comment s’enrichirait-on soi même ?"

 

 

A notre époque si grosse de menaces de toutes sortes, les hommes doivent mettre l’accent non plus sur ce qui les sépare, mais sur ce qu’ils ont de commun, dans le respect de l’identité de chacun. La rencontre et l’écoute de l’autre est toujours plus enrichissante, même pour l’épanouissement de sa propre identité, que les conflits ou les discussions stériles pour imposer son propre point de vue. Un vieux maître d’Afrique disait : il y a « ma » vérité et « ta » vérité, qui ne se rencontreront jamais. « LA » Vérité se trouve au milieu. Pour s’en approcher, chacun doit se dégager un peu de « sa » vérité pour faire un pas vers l’autre…"

 

 

"Jeunes gens, derniers-nés du vingtième siècle, vous vivez à une époque à la fois effrayante par les menaces qu’elle fait peser sur l’humanité et passionnante par les possibilités qu’elle ouvre dans le domaine des connaissances et de la communication entre les hommes. La génération du vingt et unième siècle connaîtra une fantastique rencontre de races et d’idées. Selon la façon dont elle assimilera ce phénomène, elle assurera sa survie ou provoquera sa destruction par des conflits meurtriers. Dans ce monde moderne, personne ne peut plus se réfugier dans sa tour d’ivoire. Tous les États, qu’ils soient forts ou faibles, riches ou pauvres, sont désormais interdépendants, ne serait-ce que sur le plan économique ou face aux dangers d’une guerre internationale. Qu’ils le veuillent ou non, les hommes sont embarqués sur un même radeau : qu’un ouragan se lève, et tout le monde sera menacé à la fois. Ne vaut-il pas mieux essayer de se comprendre et de s’entraider mutuellement avant qu’il ne soit trop tard ?"

 

 

 

 

Tout effort compte, et l’on ne sait jamais, au départ, de quelle action apparemment modeste sortira l’événement qui changera la face des choses. N’oubliez pas que le roi des arbres de la savane, le puissant et majestueux baobab, sort d’une graine qui, au départ, n’est pas plus grosse qu’un tout petit grain de café…

 

Finale de la dictée de  la francophonie

La finale a eu lieu le 22 mars à l'Institut français de Djibouti. Plus de cent élèves du LFD, de la Nativité et de Iles étaient réunis! Un extrait de Voyage au pays du coton de Eric Orsenna leur a été dicté.

Les prix seront remis aux trois meilleurs de chaque catégorie (6e/5e; 4e/3e et 2sde) le 30 mars à l'Alliance française à 17H30.

 

Les finalistes de 2016 sont :

 

6/5: 2 ex aequo: Ecole de la Nativité: Taslym Saleh (5C)  et Lycée français: Adrien Monvaillier (6C)

4/3:  n° 1: Ecole de la Nativité: Souad Mohamed Moussa  (4B)
        n° 2: Lycée français: Marc Monkam Daverat (3F)
        n°3: Lycée français: Yassin Le Bihan (4F)

2de: Lycée français:
       n°1: Mohamed Ali Kassim (2C)
       n°2: Batoum Iskandar (2D)
       n°3: Farah Hassan Hawa (2A)

Ecriture poétique autour des 10 mots de la francophonie

Toute la semaine, les élèves du secondaire vous proposent de lire sur les murs du lycée leurs créations poétiques inspirées des 10 mots de la francophonie. Vous les retrouverez bientôt sur le site!

Voici un avant-goût avec un acrostiche sur "Dépanneur":

 

Distributeur le soir

Epicerie couche tard

Produits ristrettes

Acheteur de nuit

Nourriture garantie

Nocturne et solidaire

Economique et pas cher

Utilité pour sûr

Remboursé à coup sûr


Actualité

Sur Radio France Internationale, retrouvez le journal de la francophonie:

A lire, le témoignage de Rima Moubayed sur la langue française comme atout:

http://rimamoubayed.mondoblog.org/le-francais-un-atout/

La réforme de l'orthographe